Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2010

Horloge vers 1830-1850 avant et après restauration

"C'est la mienne ? !!!... je suis bleufé" s'est exclamé le client en la découvrant restaurée.

02.jpg

04.jpg

 

03.jpg

 

Travail de la restauration : nettoyage des peintures ; nettoyage intérieur et dos de la caisse ; collage du panneau bas coupé en 3 morceaux ; greffes de nouveaux pieds ; réalisation des baguettes manquantes pour le bas ; fixation des peintures d'origine ; colmatages et ponçage ; réglages de portes ; reprise des apprêts manquants ; réalisation de nouveaux apprêts sur les pieds greffés et les nouvelles baguettes ; reprises des peintures manquantes et retouches ; réalisation de nouvelles peintures sur les pieds greffés et les nouvelles baguettes ; gravure et patine ; vernis au tampon ; cirage de l'intérieur de la caisse ; fixation des vitres

 

05.jpg

06.jpg

Commentaires

Félicitations Sylvie, encore du très bon travail.

L'élève a bien retenue les leçons apprises dans le Tarn et son maître doit en être fier.

william

Écrit par : william | 19/04/2010

Je voulais essayer d'en retaper une moi même mais je ne pense pas arriver à ce résultat malheureusement... C'est un peu décourageant de voir un travail aussi propre quand on sait qu'on ne peut le faire !

Écrit par : karl | 16/07/2010

... oui... pour cette raison faites appel à un professionnel...

Écrit par : Sylvie SOUKOVATOFF | 17/07/2010

Très joli travail de restauration ..
Tous mes compliments...

Écrit par : Bernard | 24/02/2011

Je vais bientôt récupérer une horloge avec des formes identique à celle-ci, très bien réussi cette restauration, je ne pense pas atteindre ce niveau, mais le propriétaire m'a dit soit je te la donne soit c'est poubelle, donc il n'y a pas à hésiter, je verrai ce que je ferai dessus, mais vu mon peut d'expérience ( 18 ans ), je ne pense pas atteindre un tel niveau . . . .

Écrit par : Sullivan | 10/06/2012

Les commentaires sont fermés.